JE SUIS. A nu.

Une aventure humaine, des photos, un livre, un court métrage ...

Ce livre fait suite à celui qui est sorti en Février 2017 intitulé « Je SUIS. Sur le fil des émotions ...  ». Un projet photographique où je me suis rendue compte que les participants avaient eu cette force de dévoiler leur fragilité devant l'objectif, de révéler, avec leurs mots, leurs visages, leurs regards, la profondeur de leurs âmes en équilibre permanent sur chacun de leur fil. Ils s'étaient finalement mis à nu.

Tout comme le premier ouvrage, ce livre prend appui sur ma réflexion autour de ce fameux « JE SUIS » proclamé lors d'évènements graves dans le monde. Mais qui est cet être qui l'écrit ? Qui le crie parfois aussi ? Je le cherche. J'essaie de le découvrir. Pas à pas. Sur mon propre fil. En équilibre aussi ...

Ce projet photographique « JE SUIS. A nu. » est alors né.

J'ai souhaité me mettre moi-même en situation pour essayer de ressentir ce qu'il pouvait bien se passer en moi, à nu, sous les lumières de mes flashs et plus tard sous le regard de mon entourage et d'inconnus.

Et essayer de percevoir ce qui pouvait intimement résonner en moi pour me lancer dans cette nouvelle aventure photographique et humaine.

J'ai alors très vite compris que la question de l'authenticité revenait à grands pas. Que l'être humain se devait d'être écouté et regardé dans son unicité et que les apparats n'étaient que des masques, des éléments leur permettant de pouvoir jouer un rôle, choisi ou non, d'entrer dans un moule culturel, social et de s'y faire accepter. Mais au fond d'eux, qui sont-ils ?

Je réalisais très vite aussi que mon projet était une façon de réagir à ces photos qui circulent sur tant de magazines, de réseaux sociaux et qui laissent supposer que la beauté passe par des critères très précis :

« Cherche jeune et jolie femme bien faite pour shooting » ... Bien sûr que je comprenais le sens de cette demande. Mais elle me révoltait par son évidence : en visualisant mon entourage puis en observant les femmes dans la rue, je constatais que bien peu d'entre elles auraient pu y répondre, en tous cas être sélectionnées ...

Et pourtant  que de personnes belles autour de moi ...

J'ouvrais alors la porte du studio à tous. Hommes et femmes. A ceux, pudiques ou non, qui adhéraient au sens de ma démarche dont l'objectif n’était pas de sublimer les corps mais de capter l'image qui reflèterait ce que chacun est, dans sa nudité. Avec cette enveloppe au travers de laquelle il existe.

Ce corps au travers duquel chaque individu est.

Et qu'il puisse proclamer son propre « JE SUIS ».

Maf

Regardez le teaser :

Regardez le court métrage :

Livre en vente
Photos et textes, 46 pages, 35€