Set de cœur

Parce que la photographie est aussi pour moi un moyen d'expression.
Une histoire, une série en 22 images pour ceux qui auront envie d'entendre ... Un moment partagé avec Gregory Lombard. Presque sous silence. Merci à Toi.

« 29 mars. 2 heures du mat. Salle d’attente des Urgences. Allers, retours. Pas de clope : tu fumes plus depuis une semaine. Allers, retours. Faut attendre. Tu sors un instant de ta bulle de stress et tu vois des gens. Dans cette salle d’attente. Allers. Retours. Surtout pas une clope. Ne pas craquer. Et ton regard se porte ici et là. Ils sont nombreux ces gens qui attendent à cette heure. Que d’urgences … Allers, retours. Ils doivent attendre depuis longtemps puisqu'ils dorment pour la plupart. Allers, retours.
D'un coup, tu réalises qu’il n’y a plus d’urgences pour eux. Enfin … Pas la même. Ils sont là. A l’abri. Parmi eux, Elle. Allongée sur trois sièges. Elle tient une balle jaune en main. Comme tes enfants tiennent leur doudou. Allers, retours. Plus lents. Elle se réveille, s’assied. Regard dans le vide. Elle tient bien sa balle. Jaune sa balle. Seule couleur dans cette nuit de solitude.
Et quelques heures plus tard … tu montes des escaliers pour atteindre le service cardiologie. Jaunes, les escaliers. Un panneau vert indique l’issue de secours. Tu montes dans l’autre sens. Ascenseur bloqué. Montée, descente. Sortir en courant de ce milieu ? Fuir ? Ou rester pour avoir plus de ressorts … Tu penses à lui. A l'abri ? A ses stents. Et ton regard sur la situation se transforme en images. Descente, montée. Jaune. Vert. Entrée. Sortie.
D’un stent, tu en ferais un set. D’accord ? Un délire pour rester en vie. Une partie à jouer. Une histoire de cœur ? A partager ? Avec soi surtout. Pour avoir moins peur. Pour rebondir. Et pour en sortir. Vivant. »
Maf, Juillet 2018